AJIN

+ 14 ans
MIURA Tsuina & SAKURAI Gamon

+/- 20h30

Suite à un accident de la route, Kei Nagai, personnage principal de cette série qui compte déjà 12 tomes, se découvre être un Ajin. Être immortel considéré comme un monstre par la population et véritable cobaye pour le gouvernement, sa destinée change en quelques instants. Chassé par sa famille et traqué par la police, Kei se voit forcé de partir en cavale pour échapper à son cruel destin… Le scénario d’Ajin peut facilement donner une impression de déjà-vu puisque la transformation d’un humain en un « monstre » est un des sujets de prédilection des Mangakas. Toutefois, s’il n’est pas le meilleur dans cette catégorie, le traitement de l’histoire reste intéressant malgré quelques manques de détails. Son principal défaut étant que l’auteur n’a pas pris le temps de poser les bases et de nous faire s’attacher au héros avant son accident ce qui tend heureusement à se corriger au fil des chapitres, laissant peu à peu place à une histoire mieux travaillée. Mais l’intérêt d’une bande-dessinée ne se limite pas à son histoire, et les graphismes d’Ajin, bien que très classiques dans le style, profitent d’une technique presque parfaite. Les effets de mouvement et les scènes d’action en général sont très bien représentés, ce qui est le principal atout du manga. Ni extrêmement bon, ni complètement mauvais Ajin ravira les fans de ce genre d’histoire !

Laurel Leduc

Glénat – Seinen
Tome 12 : Novembre 2018