ÉGALITÉ HOMMES/ FEMMES AU TRAVAIL

En 2009, 37% des femmes travaillaient à temps partiel

Dossier : égalité hommes / femmes au travail

Au pays des droits de l’homme, peut-on réellement parler d’égalité ? Égalité des chances, égalité devant la loi, égalité sociale, égalité des races et religions, égalité hommes/femmes, autant d’ambitions affichées par notre société qui, pourtant, ne dépassent bien souvent pas le stade des paroles. Au-delà des mots, BIGRE s’est intéressé à ce qui se passe au travail
en Loire-Atlantique et en profite pour, simplement, rappeler la loi !

« EN 2009, 37% DES FEMMES TRAVAILLAIENT À TEMPS PARTIEL, TANDIS QUE 93% DES HOMMES BÉNÉFICIAIENT D’UN TEMPS PLEIN »

CE QUE DISENT LES CHIFFRES
Enfin, certains préjugés machistes ont encore la dent dure chez ces messieurs qui représentent 85% des chefs d’entreprises de plus de 10 salariés en Loire-Atlantique… (Rappelons à ce sujet qu’il est tout-à-fait interdit de vous demander lors d’un entretien d’embauche si vous êtes enceinte ou si vous avez un petit copain !).

Être une femme en Loire-Atlantique aujourd’hui, c’est quoi ? C’est toujours vivre plus longtemps que les hommes avec une espérance de vie de 85,6 ans (contre 78,1 ans), un chiffre supérieur à la moyenne nationale. C’est aussi avoir un niveau d’études supérieur ; peu représentées pour les personnes ayant un niveau BEPC ou CAP, les filles sont plus nombreuses à obtenir un niveau BAC +2 que leurs camarades étudiants. Le pourcentage d’hommes atteignant le niveau BAC +5 étant, en revanche, toujours plus élevé. Alors, si les femmes sont plus diplômées, ne devraient-elles pas accéder à des emplois plus qualifiés et surtout mieux rémunérés ?

Globalement, les hommes connaissent une progression plus régulière dans leur parcours professionnel, tandis que les femmes sont sous-représentées parmi les cadres et les professions intellectuelles supérieures. Fichtre !

Aujourd’hui, sur le département, le taux d’activité des femmes reste inférieur à celui des hommes. En 2009, 70% des femmes étaient actives contre 79% de ces messieurs, pour la tranche 15-64 ans. 37% d’entre elles travaillaient à temps partiel, tandis que 93% des hommes bénéficiaient d’un temps plein. En 2012, les demandeurs d’emplois, toutes catégories confondues, affichaient 49900 demandeuses contre 45800 demandeurs. Et côté salaire, pas mieux ! En Loire-Atlantique (chiffres de 2009), le revenu annuel moyen était de 22901€ pour les hommes contre 16171 € pour les femmes. Un écart de 29%, tout de même qui place les femmes à 70% des travailleurs pauvres de notre territoire !

ACTION !
Les collectivités (mairies, CG, CR…) se sont engagées pour que la parité s’inscrive dans l’évolution de notre société de manière durable. Johanna Rolland, mairie de Nantes, avait promis un Conseil nantais de l’égalité lors de sa campagne électorale. Après avoir consulté les acteurs de terrain pour définir les sujets prioritaires, il sera opérationnel en septembre.

DES PRÉJUGÉS CORIACES
Ces disparités auraient, en partie, une logique. Les secteurs d’activité qui recrutent, comme l’industrie, offrent des emplois perçus comme masculins. Pour démonter ce cliché, les entreprises et les collectivités se bougent pour ouvrir les filières de formations à un plus grand nombre de femmes. La situation personnelle est un autre facteur. Neuf foyers monoparentaux sur dix auraient pour adulte référent la mère, un frein pour certains employeurs qui rechignent parfois à embaucher ou à faire évoluer une femme à l’organisation plus contrainte. Pour les collectivités, ces mutations familiales impliquent également de nouveaux besoins en termes de modes de garde, afin de favoriser l’accès, le maintien et le retour à l’emploi de ces usagers aux besoins spécifiques.

L’action École, menée depuis 5 ans à Nantes et Saint-Nazaire par la Fondation agir contre l’exclusion (Face), vise à faire découvrir des métiers dits d’homme à un public féminin. Des associations, comme Des Femmes en Fil, œuvrent spécifiquement pour l’insertion professionnelle des femmes. IMS entreprendre pour la cité lutte contre les discriminations et accompagne les entreprises dans leur politique égalité.

V.M.

___Fondation agir contre l’exclusion (Face) : fondationface.org
___Des Femmes en Fil (insertion sociale et professionnelle des femmes de Bellevue – Nantes, par le biais d’atelier
de confection textile, éthique et solidaire) : desfemmesenfil.org
___IMS entreprendre pour la cité :
 rse-nantesmetropole.fr/agir/qualité-vie- travail/egalite-chances/guide-egalité-pro
___Comparer les situations selon les villes : comparateurterritoires.fr/femmes-hommes