FESTIVAL NIJINSKID

+ 18 mois
Danse danse danse

Show  Chaud

Donner aux plus jeunes les clés de compréhension afin qu’ils découvrent la danse contemporaine et qu’ils appréhendent mieux cet art si particulier. Voici en substance le concept fondateur du festival Nijinskid initié en 2015 par ONYX, fort de son expérience dans la diffusion et la création chorégraphique. Car la danse, langage universel, se passe de mot et permet de s’adresser à un jeune public, qui ont ou non le rythme dans la peau. Le grand chorégraphe russo-polonais Vaslav Nijinski aurait adoré l’idée !
Festival unique en son genre dans le grand Ouest, co-organisé avec le théatre Boris Vian et le CCNN, Nijinskid offre pour cette 5e édition une programmation danse dense pendant toute une semaine. Pas moins de 8 spectacles, une projection vidéo, un atelier danse parent-enfant, une conférence, une classe danse et trois ateliers avec les classes. Le tout proposé avec des p’tits tarifs pour des grands plaisirs. La sélection BIGRE.
Dès 18 mois, vos enfants pourront commencer leur carrière de festivalier avec le spectacle Dans mon jardin, on est bien mettant en scène les filles très joueuses d’une famille déjantée, les Cartophille. Un univers qui mêle de l’herbe en pompon, de la dentelle partout, de la danse, des jeux, des fils de laine et de lumières, sans oublier des dinosaures. Pour les plus de six ans, Le Poil de la bête nous plonge dans un univers étonnant fait de poils, peaux et (fausse) fourrure, pour un duo jonglage équilibre. Une expérience spectaculaire à la fois physique, plastique et ludique.
À ne pas rater également, Nos amours bêtes, pièce unique en son genre, écrite par Fabrice Melquiot et chorégraphiée avec finesse par Ambra Senatore, directrice du CCNN depuis 2016. Cinq danseurs ont pour mission de raconter aux spectateurs un conte à partir de défis lancés, de gages, de devinettes, en demandant de l’aide au public. Petit à petit, l’histoire se crée et se danse sous nos yeux.
Pour clôturer en beauté le festival, les danseurs de La BaZooKa et le groupe belge 
« Alek et les japonaises » vous convie à un bal inspiré du cinéma fantastique. Supers héros, spationautes, mutants sont de la fête pour un cocktail de danses  joyeuses et débridées !
Maurice Béjart disait « La Danse, un minimum d’explications, un minimum d’anecdotes et un maximum de sensations ». Le mieux est donc de faire silence et de vous laisser vivre par vous même cette expérience. Alors, on danse ?
Sonia LAROCHE

// FESTIVAL NIJINSKID À SAINT-HERBLAIN, NANTES ET COUËRON (TOUTES LES INFOS DANS L’AGENDA), DU 19 AU 25 FÉV.→ THEATREONYX.FR