la couleur

Dossier Rock, couleur et nature

La couleur, celle de l’été et celle que des artistes font exploser. Deux expositions et un parcours en ville pour voir la vie au travers de pigments qui impriment la rétine.
Par Ann DALOUNE

JAMES TURRELL
QUE LA LUMIÈRE SOIT…
Un des plus grands artistes contemporains vivants s’expose au Musée d’Arts de Nantes ! Maître incontesté de l’espace et de la lumière, le plasticien américain James Turrell est l’auteur d’une œuvre quasi abstraite, qu’on ne touche qu’avec les yeux… Intitulée It becomes your expérience, l’exposition est l’occasion d’une découverte sensorielle et troublante. Conçue autour de trois périodes, la sélection des œuvres est variée. Pour illustrer ses premiers travaux en atelier, deux séries de gravures à l’eau forte révèlent les effets de volume produits par la lumière. Sur des fonds sombres ou plus clairs représentant une pièce, une forme blanche est projetée venant brouiller la perception de l’espace. Au centre du patio, on trouvera deux installations. Des pièces closes où la pénombre règne. Dans la chambre appelée Cherry, le spectateur est invité à emprunter un couloir complexe avant d’atteindre le centre du dispositif. Face à lui, un cadre lumineux dégage une atmosphère colorée aux accents cerise. Pour en comprendre le mystère, il faut s’en approcher : est-ce une toile, un volume ou bien une ouverture ? L’artiste se joue encore de notre perception avec la pièce Awakening qui signifie l’éveil. Oubliant le temps et l’espace autour de lui, le visiteur est envoûté par les variations colorées que diffuse un rectangle vertical. Dernière œuvre majeure, le projet du cratère de Roden présenté sous forme de dessins aux techniques mixtes, de photographies et de maquettes. Alors qu’il survole le désert de l’Arizona, Turrell découvre ce volcan et en fait l’acquisition pour le transformer en un observatoire expérimental. Autour de l’exposition, le documentaire fiction Passageways de Carine Assher vous permet de comprendre toute l’ambition de cette œuvre Land Art et la démarche de l’artiste. Enfin, des ateliers sur la couleur et des visites commentées permettront au jeune public d’être initié à cette œuvre abstraite, mais ludique. Alors, peut-être qu’en sortant, vos enfants remplis de sagesse et de spiritualité viendront à vous dire : et la lumière fut !
// JAMES TURRELL AU MUSÉE DES ARTS DE NANTES IT BECOMES YOUR EXPERIENCE JUSQU’AU 2 SEPTEMBRE ET « PASSAGEWAYS » TOUS LES JEUDIS EN NOCTURNE. PAYANT. → MUSEEDARTSDENANTES.COM

KRIJN DE KONING
LIFE IS LIFE
Le centre d’art contemporain de Saint-Nazaire, mieux connu sous le nom du grand café, fête ses 20 ans. Pour l’occasion, l’espace d’exposition du LiFE voit grand et invite l’artiste Néerlandais Krij de Koning à investir le lieu par une structure monumentale et colorée. Entre architecture, sculpture et peinture, cette installation nommée Des volumes et des vides offre une nouvelle lecture de l’espace et une déambulation originale à travers la base sous-marine. Inspirée par l’œuvre de Mondrian, Brancusi et de Daniel Buren son ancien professeur, son œuvre a l’ambition d’être un lieu dans un lieu. Elle amène le public à ré-envisager son quotidien, lui offrir une autre vision, un autre usage et une expérience quasi physique du lieu occupé. L’installation qui prend son origine à l’extérieur de la base, est accessible depuis un grand couloir et s’immisce ensuite dans l’alvéole 14 de l’immense structure bétonnée pour l’envahir et la déstructurer. À ce point du parcours, il est possible de prendre des directions et des points de vue inédits sur l’architecture. Rappelant l’univers de son compatriote M.C. Eisher et ses constructions impossibles, le dispositif de de Koning trompe les perspectives. Des passages s’ouvrent, des portes comme des passerelles se franchissent, des regards se portent sur des angles nouveaux… Le visiteur doit prendre son temps, revenir sur ses pas au besoin, s’amuser à passer d’une salle à une autre et apprécier les jeux de lumière et les atmosphères colorées qu’il rencontre. Car la couleur est intimement liée à l’œuvre. Elle amplifie les phénomènes de perception, casse les rythmes, crée une ambiance où le merveilleux règne. Les structures portiques, les escaliers et les fenêtres sont recouverts de couleurs primaires vives et lumineuses et détonnent dans cet environnement gris, massif et brut. Il a fallu 5 semaines aux équipes de l’artiste pour monter cette espace-sculpture. Vous en faudra-t-il autant pour l’arpenter et sortir de ce dédale magique ?…
// EXPOSITION DES VOLUMES ET DES VIDES AU LIFE (SAINT-NAZAIRE), JUSQU’AU 23 SEPTEMBRE. GRATUIT. → GRANDCAFE-SAINTNAZAIRE.FR  → LELIFESAINTNAZAIRE.WORDPRESS.COM

1, 2, 3 COULEURS
Qu’est ce qui est jaune et qui attend ? À part Jonathan… vous avez la grue Titan ! Du haut de ses 43 mètres, elle domine l’entrée du port de Nantes. Face à elle, le village de Trentemoult dont les façades des anciennes maisons de pêcheurs rivalisent de couleurs. De retour vers le centre, face à la Loire, voici « l’Absence ». Œuvre pérenne créée pour la Biennale Estuaire 2007-09, sa teinte bleu pastel lui confère le surnom du glaçon par les Nantais… Rendez-vous à la tour LU, vestige de l’usine de biscuit du même nom, elle a retrouvé ses couleurs d’origine : bleu, rouge et or. De retour en ville face au CHU, les tags et graffitis du skatepark vont vous taper dans l’œil. Enfin si vous suivez la ligne verte, vous aurez toutes les chances de trouver sur votre parcours des éléments hauts en couleurs !…