TOUT LE MONDE FAIT BLOCK !

Rencontre avec Denis Brillet et Benoît Fillon

Bigresse

C’est dans les années 90 que Nantes, « la belle endormie », se réveille. Territoire de tous les possibles, des collectifs émergent de toutes parts. À cette époque, les protagonistes de ce qui deviendra l’agence d’architecture Block développent les prémices de leur identité singulière. Une histoire peu commune et généreuse qui, cet été, a une visibilité toute particulière. Rencontre avec Denis Brillet et Benoît Fillon.

En 1996, Denis, Benoît et Pascal Riffaud, membres fondateurs de l’agence Block, investissent, en toute illégalité et avec d’autres étudiants en architecture et des Beaux-Arts, un bunker urbain de la seconde guerre mondiale. Naît alors le Blockhaus DY10*, référence de l’underground nantais et haut lieu de l’expérimentation. « Nous avions besoin d’un espace de travail et de recherche. Ce lieu, colosse architectural, est devenu le laboratoire de nos observations sur le réel. » Transdisciplinaire, cet endroit atypique où se croisent musiciens, plasticiens, architectes… participe à forger le caractère déjà bien trempé de ces trois acolytes. « En 2000, nous créons notre agence d’architecture et quittons donc les murs du Blockhaus pour laisser la place à d’autres qui souhaitent expérimenter. » Sous le nom de Block architectes, ils développent leur marque de fabrique : le déplacement de formes et échantillonnages ou comment aborder les choses contextuellement, non pas dans un esprit simplement critique, mais par l’esthétisme, le rapport à l’art contemporain ou encore la musique. Car, si les Block sont bien des architectes qui bâtissent, leurs modes d’expressions s’étendent au-delà. « Notre première installation, nous l’avons réalisée en 2007 au lieu unique. » Intitulée Forme intermédiaire, elle était le reflet de la forme prélevée (un plafond) et déplacée (œuvre qui modifie l’espace). « C’est un principe, nous entrons en résonance avec un site, une couleur, une forme… ». En 2008, ils imaginent Ghost Bunker, un projet non réalisé qui était une surélévation du Blockhaus DY10 en effet miroir (le plein et le « vide » en somme). En 2012, ils participent à Estuaire avec le Mont Royal(e), place Royale, que les gosses ont escaladé et re-escaladé ! Ils créent également les pièces Block Alter (lieu unique), ou encore les Banks (2009) que les skateurs connaissent bien pour encore rider dessus. En deux mots, les Block, comme on les appelle, interviennent dans notre espace urbain à Nantes et ailleurs depuis des années et vous font participer ! Cet été, à l’occasion des 18 ans de l’agence, ils investissent la galerie Loire** pour une exposition rétrospective prospective : Formes indexées ! Comme des architectes qu’ils sont, ils réactivent des pièces à échelle 1, qui sont notamment réalisées avec des matériaux de construction, pour développer un univers poétique. Invités par l’École d’Architecture et proposé par _Haus, l’exposition ne fera ni dans l’image 3D, ni dans la représentation d’un joli bâtiment avec des gens heureux devant, mais dans la générosité ! Sur le toit de l’École d’Archi’, une enseigne d’un nouveau genre accroche l’œil : BX Pallas. Une BX retient une caravane dans le vide. « Ce bâtiment dessiné par Lacaton et Vassal est comme un immense parking à géométrie variable. Ce qui représente le mieux un parking, c’est la voiture. L’habitat, ça peut être une caravane !  Bref, c’est un peu comme si un mec avait trop reculé… » disent-ils avec humour. Ils sortent également un livre : un Block book de 700 pages et 700 grammes pour découvrir plus en détail tout leur univers. Mais c’est aussi en arpentant la ville (I-link par exemple) et la France (La Cité Manifeste de Mulhouse, Étoile à Evry…) que vous découvrirez le travail de ce collectif qui s’est agrandi au fil du temps.

Valérie MARION

Réalisations architecturales, projets et installations → b-l-o-c-k.com
Formes indexées et BX Pallas, École d’Architecture de Nantes, Galerie Loire, du 30 juin au 26 août → nantes.archi.fr → levoyageanantes.fr _Haus → haus-block.fr
* Blockhaus DY10, voir page 16
** Galerie Loire, 6 Quai François Mitterrand 44200 Nantes