5
février
2019

NOUS ET LES AUTRES - DES PRÉJUGÉS AU RACISME

Voici une exposition itinérante qu’on souhaiterait permanente ! Créée et réalisée par le Musée de l’Homme, Nous et les autres – Des préjugés au racisme fait escale à Nantes pour quelques mois.

Ouverte à tous, elle est accueillie à l’Hôtel du Département et s’inscrit dans les actions de sensibilisation aux questions de citoyenneté et d’égalité des droits que mène le Département depuis plusieurs années. À la fois utile et novatrice par les éclairages scientifiques et historiques qu’elle présente, cette exposition traite sans ambages d’un sujet de société sensible et complexe. Les mécanismes de construction du racisme y sont décortiqués pour que la prise de conscience opère.

C’est autour de trois grands espaces-thèmes : « Moi et les autres », « Race et histoire » et d’un « État des lieux », que la visite se déroule.

Le sujet est ainsi appréhendé en trois temps : celui du ressenti, de la connaissance et de la réflexion. À l’aide de dispositifs multimédias innovants, le public est plongé dans des situations qui le confrontent à ses croyances sur la nature de l’homme. Car l’originalité de cette exposition tient aux procédés scénographiques qu’elle emploie et qui concourent à ébranler nos certitudes. Par des projections, le visiteur est immergé dans son quotidien. Une rue, des transports, un hall d’attente impersonnel, lui font prendre conscience des processus de catégorisation, résultats d’une construction sociale.

Tous les jours nous rencontrons des hommes et des femmes que nous avons tendance à classer en fonction de leur apparence, les réduisant à autant de stéréotypes.

Quand les notions de race s’en mêlent, les discriminations, la xénophobie et la haine surgissent pour conduire au pire. C’est ce que développe la deuxième partie de l’exposition. En s’appuyant sur une iconographie riche, des exemples historiques emblématiques, elle dénonce le racisme institutionnalisé par les États. À la lumière des connaissances scientifiques les idées reçues tombent une à une mais des questions demeurent. Comment évaluer les comportements racistes dans nos sociétés et quelle politique mener pour s’en prémunir ? Un bilan s’impose, notamment sur la situation en France aujourd’hui. Le débat est ouvert et les solutions en nous !

Ann Daloune

// HÔTEL DU DÉPARTEMENT (NANTES), DU 26 MARS AU 12 JUILLET. GRATUIT.

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

PARENTALITÉ POSITIVE, BILLET D’HUMEUR

Publié le 28 octobre 2019
Que les choses soient claires : à la base, je valide à 100% les méthodes éducatives tirées de l’éducation positive et bienveillante, qui propose d’éliminer le...

PARENTALITÉ POSITIVE : BIENVENUE EN ENFER ?

Publié le 28 octobre 2019
Entretien avec Sophie Marinopoulos Que vous inspire la chronique de Claire ? (Voir article précédent : Parentalité positive, billet d'humeur) Que cette maman c...

PARENTALITÉ POSITIVE : LE BIGRO TROTTOIR

Publié le 28 octobre 2019
Anouar, 48 ans, télé-consultant Alors je ne connais pas vraiment la théorie mais au vu de ce que j’en comprends, j’en applique sûrement quelques préceptes pui...

PARENTALITÉ POSITIVE : BOÎTE À OUTILS !

Publié le 28 octobre 2019
DES PARENTS BIEN AIGUILLÉS On commence par le Conseil Départemental et la Caisse d’Allocations Familiales de Loire-Atlantique qui, ensemble, ont créé un tout nouve...