4
février
2020

ÇA FAIT RIRE LES OISEAUX…

Le bestiaire des Machines s’agrandit ! Après le paresseux et le 2e colibri géant l’an passé, une parade amoureuse d’oiseaux imaginaires fait son apparition dans la galerie.

Pilotée par le public grâce aux instructions des machinistes, cette nouvelle composition ravira les fans de documentaires animaliers : sauts et déploiements des ailes et de la queue, enroulement des cous, une vraie parade nuptiale ! Au passage de ces majestueuses architectures en mouvement, petits et grands ne peuvent qu’écarquiller les yeux et applaudir la créativité et le travail fourni par les équipes. Venez donc participer avant que les deux oiseaux rejoignent, comme leurs autres congénères, L’Arbre aux Hérons prévu pour 2023 ! C.H.
// LES MACHINES DE L’ÎLE, RÉOUVERTURE (NANTES), LE 8 FÉVRIER. → LESMACHINES-NANTES.FR

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

SUMOS

Publié le 3 mars 2020
Peu d’expositions font l’effet d’un voyage. Sumos de David Prudhomme, auteur de bande dessinée multi primé, est incontestablement de celles-ci....

ET C’EST REPARTI ! Cep Party, le festival un peu belge

Publié le 3 mars 2020
Mais non, il n’est pas vraiment belge ce festival, même si depuis plusieurs années le Pays du Vignoble Nantais et le Champilambart aiment bien nous faire découvrir d...

L’INVISIBLE PREND FORME

Publié le 3 mars 2020
Ressentir l’invisible, c’est possible. Donner corps et sensation à l’indicible, c’est le pari que s’est donné Stereolux avec son grand week-end “In•visibl...

EN MARS, C’EST HANDICLAP

Publié le 3 mars 2020
Vous êtes fervents défenseurs de la culture pour tous et vous aimez les concerts : le festival Handiclap vous ouvre grand les bras....