30
août
2019

CHOUETTE C’EST L’ÉTÉ : ÉCHAPPÉES POÉTIQUES

« Qu’est-ce que je peux faire ?… Y a rien à faire ! » Ce ne sera sûrement pas le cas à Nantes cet été, ni aux alentours. Et même si vos enfants osent vous affirmer une chose pareille, sortez votre BIGRE et proposez-leur toutes ces chouettes idées de balades, de visites et d’expositions que nous avons sélectionnées pour vous. En ville, à la campagne ou le long de l’estuaire, toutes les occasions seront bonnes pour vous évader.

Pour commencer, filez au Jardin des plantes, un des nombreux poumons verts de la ville. L’artiste Johann Le Guillerm a investi le lieu avec son projet Attraction. Structures autoportées, objets dynamiques et sculptures d’eau vous invitent à changer votre regard sur l’environnement. Infiltrées ou dressées dans le paysage, ces installations permettent d’en comprendre les énergies, les mouvements et les métamorphoses, pour mieux appréhender le milieu naturel et laisser agir vos sens. Vous ne verrez plus le parc de la même façon.

Dans le passage Sainte-Croix, la nature invite aussi à la contemplation. Ici, tous les espaces ont été modifiés pour en faire une expérience sensorielle. Cécile Beau transforme ainsi l’ancien cloître en un jardin originel où parmi les essences d’amandiers, d’oliviers et de pommiers, des bruits insolites s’échappent. Là, un vrombissement semble sortir d’un rocher, plus loin si l’on dresse l’oreille, c’est l’écho d’une goutte d’eau qui s’élève d’un puit. Dispersés dans ces lieux, des minerais poussent par Réversion. Ce terme désigne un procédé alchimique de mutation de la matière et donne son nom à l’exposition. Il renvoie aussi à un imaginaire religieux et médiéval propice à cet espace.

Sur la place Royale vous attend une tout autre ambiance  : une collection de 800 figures en stuc blanc digne d’un statuaire kitsch que l’on retrouve parfois dans des jardins. Le plasticien Stéphane Vigny a constitué là un vaste musée du fac-similé où se côtoient des copies du David de Michel-Ange, de la Vénus de Milo et des représentations de figures mythologiques grecques et encore d’autres objets antiques. Le visiteur s’amusera à circuler dans ce décor à ciel ouvert où la profusion règne. Il pourra même acquérir des reproductions de cette installation et devenir l’heureux propriétaire de copies de copies !

Toujours dans le centre-ville et en suivant la ligne verte, votre regard s’arrêtera sur un vestige du Moyen âge. Proche de la place du Bouffay, sur un pignon de rue, une haute cheminée témoigne de l’intérieur d’une demeure du XVe siècle. L’artiste Flora Moscovici a choisi d’en révéler par la couleur les détails architecturaux et la mémoire du lieu. L’espace y paraît modifié et la lumière sortir des murs.

En prolongeant la balade, direction la butte Sainte-Anne ! Pour cette nouvelle édition du Voyage à Nantes, le parcours s’étend et prend de la hauteur. Le Belvédère de l’Hermitage, imaginé par Tadashi Kawamata, est un promontoire spectaculaire d’où vous pourrez admirer la ville. Entre architecture et sculpture, l’ouvrage tout fait de bois, fait penser à un nid d’hirondelle. L’accès se fait par une passerelle entourée de hautes palissades d’où le regard est cadré sur le fleuve. En s’approchant du vide le panorama s’impose et la sensation de flotter dans les airs est saisissante. Un peu partout dans la ville, d’autres nids faits de ses mêmes planches de bois bruts ont été dispersés. À vous de les repérer, ils peuvent être accrochés à une façade ou logés sur des lieux emblématiques. Il suffit juste d’élever le regard.

Restons un moment sur cet observatoire de la butte pour regarder la berge opposée. Vous pouvez apercevoir une forme gigantesque à base de pieux en bois et qui peut autant évoquer un animal qu’une machine qui aurait servi aux anciens chantiers navals. C’est la sculpture de Vincent Mauger. Œuvre pérenne du parcours Estuaire, elle fait maintenant partie du paysage. Du même auteur, le projet des Sémaphores a vu le jour cette année. Le parcours qui se veut cyclable est ainsi fractionné en cinq étapes de Nantes et Saint-Nazaire. Autant de belvédères, dressés dans ces communes qui longent la Loire, permettent au promeneur de découvrir la richesse du patrimoine naturel et industriel du fleuve.

Dans ce cadre exceptionnel de l’estuaire, d’autres expériences sont à faire. Des croisières pour explorer la Loire et les marais, des hébergements insolites pour passer une nuit en pleine nature et la visite de Terre d’Estuaire qui propose une immersion ludique et interactive dans ce paysage. À travers des expositions, des activités et des ateliers pour les grands et les petits, c’est l’occasion d’apprendre en s’amusant. Il faut impérativement monter dans le ballon d’une structure tour, pour admirer à 25 m au-dessus du sol, la campagne et les berges du fleuve jusqu’à l’océan.

Si vous poursuivez le parcours jusqu’à l’embouchure du fleuve, rendez-vous à Saint-Nazaire pour y visiter la fameuse base sous-marine et l’Espadon. Se glisser à l’intérieur de ce navire est déjà une expérience en soi mais avec l’installation sonore de Guillaume Jacquemin où le son des machines se mêle aux conversations de l’équipage, l’aventure devient réelle et encore plus étonnante.

Enfin, changez de cap et regagnez le plancher des vaches et les terres de la Garenne Lemot. Dans le parc de ce domaine, l’artiste Cornellia Konrads a créé un univers surréaliste. Les sculptures y sont détournées, un banc est arraché du sol, des colonnades semblent exécuter une danse magique et des statues paraissent jouer un match singulier. Bienvenue dans un monde merveilleux, c’est seulement après que vous pourrez renter chez vous.

Voilà, devant cet éventail de propositions et de découvertes à Nantes et aux environs, il serait encore étonnant d’entendre de votre progéniture un « j’sais pas quoi faire… » !

Ann Daloune

// Jardin des plantes. Attraction. Du 15 juin au 3 nov. // Passage Sainte-Croix. Réversion // Place Royale. Reconstituer // Rue des Échevins. Le temps entre les pierres // Butte Sainte-Anne. Belvédère de l’Hermitage et parcours dans la ville // Parc des chantiers. Résolution des forces en présence. Collection permanente Estuaire. // Parcours Sémaphores. St-Herblain, Couëron, St-Etienne-de-Montluc, Donges, Saint-Nazaire. Collection permanente Estuaire // Domaine de la Garenne Lemot. Gétigné. // Du 06 juil. au 1er sept. Gratuit du 06 juil. au 1er sept. Nantes → levoyageanantes.fr
// TERRE D’ESTUAIRE. 10h /19h. Payant. Port de Cordemais. → terredestuaire.com //Sous-marin Espadon. Du 06 juil. au 1er sept. 10h /20h. Payant. Port de St-Nazaire. → leportdetouslesvoyages.com

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

CHOUETTE C’EST L’ÉTÉ : NOTRE PETIT BATEAU

Publié le 30 août 2019
Quand l’entreprise Bathô et l’association Bio-T-Full se rencontrent, un projet complètement dingue leur germe en tête : créer le premier bateau aquaponique fran...

CHOUETTE C’EST L’ÉTÉ : APRÈS LES GILETS JAUNES, LE GRAND CAFÉ

Publié le 30 août 2019
Le Grand Café, centre d’art contemporain, accueille l’exposition Contre-vents (solidarités ouvrières, étudiantes et paysannes dans l’Ouest de la France : une g...

CHOUETTE C’EST L’ÉTÉ : LA RUÉE VERS L’ART

Publié le 30 août 2019
L’art contemporain, parfois caricaturé et jugé comme étant hors des réalités qui composent le monde, en constitue pourtant une focale précieuse qui met en lumièr...

ANTI-HÉROS À LA NANTAISE

Publié le 8 octobre 2019
Artiste vidéaste, metteur en scène et scénographe, Pierrick Sorin s’est fait remarquer dès le début des années 90 avec son œuvre Les réveils (1988) où il se fi...