17
août
2020

CLAP CLAP CLAP !

Le 4 juin 1920, Salomon Kétorza, un des plus grands montreurs d’images du cinéma forain, lançait la projection du tout premier film, Barabas ou la maîtresse du juif errant, dans l’actuel bâtiment de la rue Corneille.

100 ans après, le Katorza fait figure de village gaulois qui résiste toujours et encore à l’envahisseur, et fascine par sa longévité tout autant que par sa programmation exigeante. Un directeur qui accueille les spectateurs la clope au bec en leur déconseillant des films, le premier festival de films homosexuel de France ou encore la création du Festival des 3 continents, le 2 septembre plongez dans les pages de La folle histoire du Katorza, 100 ans de cinéma à Nantes. Et les 19 et 20 septembre, c’est la birthday party CLAP 3 ! (S.L.)
// KATORZA, TOUTES LES INFOS → NANTES.KATORZA.FR

PARTAGER CET ARTICLE          
TAGS : ,
À LIRE AUSSI

LA BELLE VERTE

Publié le 30 août 2020
Préserver la planète par le prisme d’une action citoyenne et positive, tel est le concept vertueux de la World Cleanup Day....

UN WEEK-END PÉTILLANT : PSCHIIIT

Publié le 22 août 2020
Pour retrouver le public après sa fermeture en mars, Stereolux prépare un vent de fraîcheur avec son premier rendez-vous PSCHIIIT. Le temps d’un week-end, les famill...

MONTER LE SON, COUVRIR LA RUMEUR

Publié le 17 août 2020
L’expo qui fait résonner les BPM…...

ELLE EST BONNE LA FRANQUETTE ?

Publié le 17 août 2020
La gourmandise, on entend plus parler que de ça !...