8
octobre
2019

HUMAN FLY PAR CLAUDE LÉVÊQUE

Puissante, impressionnante, vertigineuse, déstabilisante… Tels sont les qualificatifs qui viennent immédiatement à l’esprit pour décrire Human Fly, l’œuvre immersive que Claude Lévêque a spécifiquement créée pour le LiFE.

Figure majeure de la scène contemporaine française, féru d’images spectaculaires, l’artiste propose ici une intervention in situ encore plus expérimentale, plus radicale, qui bouleverse les sens et la perception. Dans une obscurité quasi absolue, on avance à tâtons, en tentant de trouver un passage dans la commissure d’immenses rideaux noirs. Une fois ceux-ci franchis, le choc visuel est immédiat, la vision est altérée, l’œil a du mal à faire la mise au point. Après quelques secondes, on découvre l’installation à la (dé)mesure du lieu.
Au sol de grands amas de tiges croisées en inox, assemblées tels des bouquets, apparaissent et disparaissent, comme dansant sous le feu croisé d’éclairs stroboscopiques. Une vision démultipliée de la mouche, des « danseuses en métal » comme le décrivait cette petite fille à la sortie de la visite, la perception est plurielle et confuse. Amplifiant ce trouble visuel, une boucle sonore faite d’entrechocs métalliques, circule autour de nous et envahit tout, l’espace comme le corps. Le vertige est là, la tension palpable. Le son percute les murs de béton armé tel des éclatements de balles ou le crépitement d’un feu de Bengale. Nous sommes comme en embuscade, pris au piège par l’altération globale de nos sens. L’ensemble crée un déséquilibre sensoriel, qui semble paradoxalement diminuer en déambulant, ou plutôt en titubant, parmi ces nœuds d’éclairs miroirs. On se laisse happer, voire hypnotiser par les lignes d’ombres et de lumières frénétiques.
Une fois sorti de la salle, l’équilibre sensoriel revient doucement mais l’œuvre reste imprégnée bien au-delà des limites du lieu. Un voyage initiatique qui vous marquera durablement.
// AU LIFE (SAINT-NAZAIRE), JUSQU’AU 29 SEPTEMBRE → GRANDCAFE-SAINTNAZAIRE.FR

Sonia LAROCHE

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

SUMOS

Publié le 3 mars 2020
Peu d’expositions font l’effet d’un voyage. Sumos de David Prudhomme, auteur de bande dessinée multi primé, est incontestablement de celles-ci....

ET C’EST REPARTI ! Cep Party, le festival un peu belge

Publié le 3 mars 2020
Mais non, il n’est pas vraiment belge ce festival, même si depuis plusieurs années le Pays du Vignoble Nantais et le Champilambart aiment bien nous faire découvrir d...

L’INVISIBLE PREND FORME

Publié le 3 mars 2020
Ressentir l’invisible, c’est possible. Donner corps et sensation à l’indicible, c’est le pari que s’est donné Stereolux avec son grand week-end “In•visibl...

EN MARS, C’EST HANDICLAP

Publié le 3 mars 2020
Vous êtes fervents défenseurs de la culture pour tous et vous aimez les concerts : le festival Handiclap vous ouvre grand les bras....