8
avril
2015

JUSQU’AU BOUT DE SES RÊVES

Du sang danois coule dans les veines de Birgitta Hillingsø. Née en France, cette jeune entrepreneuse revient sur son parcours entre Paris, Copenhague, Hedensted et maintenant Nantes. Itinéraire d’une voyageuse guidée par le sens du partage et l’envie de tutoyer ses rêves racontés autour d’une assiette de réglisses salés, le tout chez Madam Blå, le restaurant scandinave family friendly.

Pendant une dizaine d’années, Birgitta sillonne les routes de France. Elle est responsable du développement de franchises pour de grandes marques de prêt-à-porter et ça lui plaît bien. Des rencontres, des découvertes, c’est un peu l’aventure au quotidien et ça, Birgitta, ça lui convient, elle qui a toujours eu plusieurs ports d’attache. Mais un jour, un nouveau projet trotte dans la tête de Birgitta !

Elle et son mari veulent des enfants et, être sur les routes toute la semaine, ça ne lui sied plus vraiment. Ultra dynamique (c’est une bombe Birgitta !), elle réfléchit à sa reconversion et se décide à monter un restau qui sera à son image : « l’important, ce n’est pas de faire comme il faut mais de faire ce qui m’amuse ». Ça s’appellera Madam Blå, on y mangera danois, on pourra y boire de l’alcool mais il y aura aussi des enfants, un coin pour allaiter à la cool, des mamans, des jeunes, des vieux…

Tout le monde pourra apprécier cet endroit où elle a mis tout ce qu’elle est. Et ça marche ! « Le but, c’est ce qu’on donne. Il faut que tu puisses tout puiser en toi, c’est un vrai engagement qui doit te faire plaisir et ça vaut le coup ! Ici, c’est la vie. J’organise différents événements, c’est ce qui fait vibrer le projet… Il y a des endroits où ils te mettent un beau gâteau mais sans la chantilly. Moi, je préfère qu’il y en ait trop que pas assez. C’est un esprit de copinage, de réseau et de plaisir. Je me laisse porter par la confiance et j’entretiens une bonne ambiance, en cultivant la générosité. Mais si on parle de rentabilité, ce n’est pas ce qui me porte. Dans la vie, il y a autre chose que le pognon ! ».

Oui, Birgitta a fait un choix : quitter un travail plus que rentable pour vivre plus libre.

Une liberté qui aura été gagnée grâce au soutien d’un homme, son (désormais) ex-mari. « Il m’a soutenu tout au long du projet. Quand nos vies se sont séparées, il est resté proche de moi et bien sûr de nos enfants. On habite à 5 minutes et je sais que je peux compter sur lui. Pour moi, le père de mes enfants, c’est mon meilleur ami, il est clean ! On a essayé de faire en sorte que notre séparation ne soit pas une révolution… Et comme la vie me disait de ne pas avoir peur, alors j’ai bossé comme une tarée, mais pas pour oublier. »

Une banque qui suit, un (ex)mari compréhensif… l’aventure Madam Blå est aujourd’hui, après 5 ans 1/2, une réussite pour Birgitta.

Mais travailler dans la restauration est un métier où l’on doit également prendre soin de soi, ne pas faire trop d’excès, être résistante et toujours accueillante. « D’autant que pour une femme, la barre est haute. Si tu as l’air d’un rat cuvé, ça ne pardonne pas par rapport à la clientèle ». Un modèle de restau conçu par et pour Birgitta qui n’ouvre pas le soir pour rester avec ses enfants. Enfants qui se rendent compte de ce que c’est de monter sa boîte, comprennent que l’on peut tout faire tant que c’est ce que l’on est et qu’on s’en donne les moyens ! Birgitta, c’est une personnalité bien trempée, des rêves à portée de main et de la chaleur humaine… Et un tempérament inspirant, non ?

Madam Blå – 8 rue Armand Brossard à Nantes

→  madambla.com

 

Valérie Marion

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

LA BELLE VERTE

Publié le 30 août 2020
Préserver la planète par le prisme d’une action citoyenne et positive, tel est le concept vertueux de la World Cleanup Day....

UN WEEK-END PÉTILLANT : PSCHIIIT

Publié le 22 août 2020
Pour retrouver le public après sa fermeture en mars, Stereolux prépare un vent de fraîcheur avec son premier rendez-vous PSCHIIIT. Le temps d’un week-end, les famill...

MONTER LE SON, COUVRIR LA RUMEUR

Publié le 17 août 2020
L’expo qui fait résonner les BPM…...

ELLE EST BONNE LA FRANQUETTE ?

Publié le 17 août 2020
La gourmandise, on entend plus parler que de ça !...