26
novembre
2019

LA FABRIQUE DU PÈRE CASTOR 1931-1967

Créée dans les années 1930 par Paul Faucher, un jeune libraire, cette collection, qui intègre les éditions Flammarion, modifie le paysage éditorial de la littérature jeunesse.

Avec le Père Castor, le livre illustré n’est plus cantonné au beau livre d’images offert en récompense ou aux étrennes de Noël. Il met l’accent sur la simplicité avec une couverture souple, des pages agrafées ,dans des formats variés. Le livre s’adresse désormais à tous les enfants ! Mais qui dit économie de moyens ne rime pas avec pauvreté artistique, bien au contraire. Paul Faucher confie ses premiers livres aux artistes d’avant-garde venus de Russie, des pays de l’Est et d’Allemagne : Natalie Parain, Ivan Bilibine, Feodor Rojankovsky…
Dans les années 1950, l’artiste Gerda Muller collabore à de nombreuses éditions —toujours disponibles en librairie. Elle illustre les célèbres histoires de Marie Colmont : Marlaguette, Perlette, Goutte d’eau ; mais aussi des contes traditionnels, Les Trois petits cochons ou Boucle d’or et Les trois ours. Le plaisir de découvrir ces livres demeure intact. On se régale de ses pleines pages illustrées, délicieusement désuètes. Le texte musical interpelle les jeunes lecteurs et leur offre l’occasion de jouer la répétition. « Tape si tu veux, souffle si tu veux, cogne si tu veux. Je (le petit cochon) n’ouvrirai pas ».
Aujourd’hui et depuis presque cent ans, Le Père Castor propose un catalogue de plus de 2 000 titres et veille, à côté des nouveautés, à proposer une vision toujours renouvelée de ses contes les plus célèbres. C’est ainsi que l’illustratrice Ilya Green revisite le Petit Chaperon rouge, Ronan Badel donne vie au Petit Poucet et Charlotte Gastaut réveille Cendrillon !
Allez à la rencontre de ces ouvrages dans cette exposition qui propose également de nombreuses animations dans l’ensemble du réseau des médiathèques de Nantes, à l’École des Beaux-Arts Nantes Saint-Nazaire et au Musée de l’Imprimerie.

Hélène Clairat

// EXPOSITION A LA MÉDIATHÈQUE JACQUES DEMY (NANTES), DU 30 NOVEMBRE AU 1ER MARS. → BM.NANTES.FR

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

Le réchauffement climatique vu par notre stagiaire de troisième

Publié le 29 novembre 2019
En accueillant Sixitine, élève de 3e au collège Saint-Stanislas et jeune fille impliquée sur la question écologique, nous nous sommes dit qu’il serait intéressant...

ON COMPTE LES JOURS !

Publié le 26 novembre 2019
Les jours précédant Noël n’auraient pas la même saveur sans le traditionnel calendrier de l’Avent....

FABCARO OU LA ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ ATTITUDE

Publié le 25 novembre 2019
J’ai attendu, attendu, elle n’est jamais venue......

RIEN À JETER

Publié le 25 novembre 2019
La galerie Dulcie September, en rez-de-chaussée de l’ex-bâtiment de l’école des Beaux-Arts, faisait partie des quinze lieux nantais à réinventer....