19
septembre
2017

LA RENTRÉE, LES DOIGTS DANS LE ZEN ! 3/3

À L’ÉCOLE :  du SALE MORVEUX au CHÉRUBIN… Si parfois nos enfants qu’on chérit d’amour nous tapent sur le système, imaginez-les dans une classe de 30 monstres tous aussi excités. Il y aurait de quoi péter un plomb, mais profs et instit’ ont bien évidemment l’interdiction de passer à l’acte !

Cependant, aucune formation particulière au calme ne leur est donnée.
Alors… comment ils font ? Déjà, toutes les personnes qui ont répondu à notre appel à témoignage nous ont spontanément affirmé ne pas être de nature à se mettre facilement en colère. Plutôt rassurant… À l’école, la relaxation après une séance de sport, par exemple, permet de faire redescendre l’excitation. Allongés, les enfants sont invités à « scanner » leur corps mentalement en prenant le temps de visualiser chaque membre. Cela leur permet de s’ancrer dans le moment présent. Une technique qui porte ses fruits ! Au collège, comme au lycée, étonnement ( !), c’est un peu plus compliqué. « Calmer les jeunes ? Ce serait tellement beau ! » s’amuse Guillemine, professeure de français en lycée. « Parfois, éteindre la lumière, leur faire écouter de la musique ou, solution facile, mettre une vidéo, leur offre l’instant de décrochage intellectuel dont ils ont besoin. » Si, dans leur formation, les profs abordent des techniques lambda pour des classes stéréotypées, certains établissements offrent la possibilité au personnel comme aux élèves d’aborder des pratiques qui favorisent le calme : sophrologie, relaxation, médiation ont ainsi fait leur apparition dans certains écoles du département…
Et d’ailleurs, pourquoi ils sont aussi excités nos petits poulets ? Les raisons sont individuelles, multiples et variées, mais parfois elles peuvent venir de touts petits riens. Certains enfants, par exemple, ont du mal à gérer leurs émotions et le simple fait d’oublier des affaires les met en stress ! On croit qu’ils sont grands, on leur donne de l’autonomie on surestime peut-être leurs capacités ! Pas de flagellation, l’apprentissage de la vie, c’est ça aussi. En revanche, quand l’enfant ne croit plus en lui, là, il y a un vrai souci. À la maison, la technique de libération émotionnelle (dites EFT ou TLE) obtient parfois de très bons résultats. En tapotant ou frottant doucement certains points spécifiques situés sur les méridiens, on évacue le stress… Une méthode qui peut aussi s’utiliser en classe pour les « phobiques » des contrôles ! Une autre approche commence à faire parler d’elle : la brain gym. Inventée par le Dr Paul Dennison, c’est un ensemble de 26 mouvements, adapté aux enfants, qui permettrait d’améliorer leurs apprentissages (scolaires et de la vie quotidienne). Activité ludique, que ça fonctionne ou pas, ce sera toujours drôle d’essayer en famille.

Merci aux profs et aux instits’ qui ont partagé leurs tuyaux, n’hésitez pas à poster vos astuces perso’ sur notre page Facebook BIGRE44

Valérie MARION

DES ACTIVITÉS ZEN MÊME POUR LES MINUS
Avant de jeter votre enfant par la fenêtre, sachez que même tout petit rikiki, le bébé peut profiter d’activités zen pour le calmer. Avez-vous pensé au yoga ? Une simple recherche « bébé yoga Nantes », « bébé yoga Saint-Nazaire » sur la toile et hop ! tout un monde d’harmonie s’ouvre à vous. Autre méthode efficace : les massages. Aussi répandues que le yoga sur le département, ces deux disciplines vous permettent en prime d’apprendre les gestes qui ouvrent les portes du bien-être ! Sans faire de rimes, c’est un peu la frime. On n’y pense pas tout de suite, mais l’éveil musical a également prouvé ses vertus calmantes. Si ! Et on ne le sait pas forcément mais ça existe dès tout petit petit (faites appel à Google, notre vrai/faux ami !). En cette rentrée, d’ailleurs, beaucoup de spectacles s’adressent à un public de minus (cf. rubrique Show chaud et agenda spectaculaire). Mais à la maison, quand les gazouillis se transforment en cris stridents, mieux vaut parfois opter pour le portage en écharpe et continuer ses activités, que de prendre la poussette pour une traversée de la ville sous la pluie pour le calmer. Bébé sera d’autant plus zen… On dit ça, on dit rien !

LIEUX D’ACCUEIL PARENTS-ENFANTS
Sur le site du département  loire-atlantique.fr, un bon nombre de lieux d’accueil parents-enfants sont recensés. Allez à la rubrique Service puis Enfance famille, Lieux d’accueil et information, puis enfin Lieux d’accueil parents-enfants.

MAIS AUSSI
Carrefour des familles
Rue du 8 mai 44230 Saint-Sébastien-sur-Loire
→ saintsebastien.fr

L’École des Parents et des Éducateurs
35 rue Paul Bert 44100 Nantes
→ epe44.fr

Maison des adolescents de Loire-Atlantique
Siège : 7 rue Julien-Videment 44000 Nantes
Antennes à Saint-Nazaire, Pontchâteau, dans le Pays d’Ancenis, la Région de Blain, Châteaubriant-Derval, Erdres et Gesvres, Région de Nozay, Pays de Redon et le vignoble nantais (Clisson, Aigrefeuille-sur-Maine, Machecoul-saint-Même). Toutes les coordonnées et horaires sur → mda44.fr

Et aussi l’appli CAF Mon-enfant (dossier LA RENTRÉE,  LES DOIGTS DANS  LE ZEN ! 1/1).

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

LA RENTRÉE, LES DOIGTS DANS LE ZEN ! 1/3

Publié le 19 septembre 2017
GOOD VIBRATIONS Journal d’un retour au calme… Pour éviter la surchauffe, quelques trucs testés et approuvés....

LA RENTRÉE, LES DOIGTS DANS LE ZEN ! 2/3

Publié le 19 septembre 2017
LES BONNES IDÉES DE TROIS PROS : nos amies les plantes avec Éric Blasin - naturopathe, trouver son rythme avec Adèle Geslin - diététicienne-nutritionniste, et observ...