19
novembre
2019

Le Bigro trottoir

Article du dossier :
"POUBELLE LA VIE !"

Affrontant vaillamment la pluie et les premiers froids de la saison, Claire Loup arpente les rues de Nantes afin de vous poser une question pour le désormais célèbre Bigro-trottoir ! Pour ce numéro, on a voulu savoir : « Et vous, ça vous inspire quoi la réduction des déchets ? »

Camille, 31 ans, coach sportif

La réduction des déchets ça m’inspire l’évolution de l’espèce vers quelque chose de positif. Il y a enfin une prise de conscience. C’est grâce à ça que la faune et la flore se porteront mieux. Ça fait d’ailleurs un moment que je pratique le zéro déchet.

 

Nino, 9 ans, écolier

Mon papa par exemple, il fabrique des yaourts dans des pots en verre qu’on réutilise, pour pas jeter de pots en plastique ou de cartons. Il y a aussi le compost pour les épluchures. Comme ça, ça fait de l’engrais pour la nature et il y a moins de choses dans les poubelles.

 

Jean-Marc, 44 ans, réalisateur

C’est un acte citoyen nécessaire et indispensable. C’est consommer différemment pour limiter ses déchets en limitant les emballages. Ça veut dire acheter des produits moins transformés ou utiliser des récipients réutilisables par exemple.

 

Jérémy, 14 ans, collégien

J’ai appris au collège qu’il y a un 7e continent de plastique sur la mer et j’ai fait un exposé sur les tortues qui meurent étouffées par les pailles et sacs plastiques. La loi pour limiter le plastique à usage unique, c’est forcément une bonne chose.

 

Ida, 42 ans, coiffeuse

Il y a des choses toutes simples à faire : quand j’achète des fruits et légumes, je réutilise les mêmes sachets en papier, je ne les jette pas. Pareil pour les sacs congélation, que je le lave et réutilise. Ça passe aussi par ces petits gestes.

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

SUMOS

Publié le 3 mars 2020
Peu d’expositions font l’effet d’un voyage. Sumos de David Prudhomme, auteur de bande dessinée multi primé, est incontestablement de celles-ci....

ET C’EST REPARTI ! Cep Party, le festival un peu belge

Publié le 3 mars 2020
Mais non, il n’est pas vraiment belge ce festival, même si depuis plusieurs années le Pays du Vignoble Nantais et le Champilambart aiment bien nous faire découvrir d...

L’INVISIBLE PREND FORME

Publié le 3 mars 2020
Ressentir l’invisible, c’est possible. Donner corps et sensation à l’indicible, c’est le pari que s’est donné Stereolux avec son grand week-end “In•visibl...

EN MARS, C’EST HANDICLAP

Publié le 3 mars 2020
Vous êtes fervents défenseurs de la culture pour tous et vous aimez les concerts : le festival Handiclap vous ouvre grand les bras....