8
février
2016

LES MACHINES CÉLIBATAIRES

Initiée par la très polyvalente Marie-Pierre Bonniol —commissariat d’exposition, chercheur, booking de musiciens, etc., la « Collection Morel » réfléchit à notre rapport aux lieux et à l’espace, avec une démarche à la fois sérieuse et poétique.

Dans le cadre du programme locus solus, elle s’oriente vers le mouvement avec une exposition sur les machines célibataires. Terme de Marcel Duchamp et isolé dans les années 50 par Michel Carrouges, une machine célibataire est un système asocial séparé de la vie, marchant seule, avec sa propre logique. Grâce à une mise en scène d’espaces tel un cabinet de travail ou une chambre de l’ineffable, la « Collection Morel » nous amène à réfléchir sur notre représentation du réel et aux chemins qu’emprunte l’imaginaire. La pièce, L’orchestre de papier de Pierre Bastien, vous offrira une expérience personnelle et stimulante.

// LE LIEU UNIQUE (NANTES) DU 19 FEVRIER AU 13 MARS. → LELIEUUNIQUE.COM

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

LA BELLE VERTE

Publié le 30 août 2020
Préserver la planète par le prisme d’une action citoyenne et positive, tel est le concept vertueux de la World Cleanup Day....

UN WEEK-END PÉTILLANT : PSCHIIIT

Publié le 22 août 2020
Pour retrouver le public après sa fermeture en mars, Stereolux prépare un vent de fraîcheur avec son premier rendez-vous PSCHIIIT. Le temps d’un week-end, les famill...

MONTER LE SON, COUVRIR LA RUMEUR

Publié le 17 août 2020
L’expo qui fait résonner les BPM…...

ELLE EST BONNE LA FRANQUETTE ?

Publié le 17 août 2020
La gourmandise, on entend plus parler que de ça !...