17
juillet
2020

PARCOURS POUR VOYAGER À NANTES : EN VAN OU EN AUTOMOBILE

Flute ! Il flotte. Cirés, bottes, on en profite pour prendre la bagnole et filer (re)découvrir les œuvres d’Estuaire qui parler de notre territoire au-delà de nos frontières. Ici, pas de rive gauche ou de rive droite. La Loire subissant l’influence des marées, on aurait du mal à s’y retrouver. On suit donc le fleuve des deux côtés, de la métropole à la mer…

Parcours 1 :
le sud en toute nature !
Temps de trajet estimé : 1h10 aller
Si vous avez déjà suivi notre parcours numéro 2 qu’on vous a concocté à vélo, inutile de vous rendre à Trentemoult pour découvrir Le Pendule de Roman Signer. Sinon, il faut y aller, ne serait-ce pour flâner dans les ruelles étroites de ce village si prisé par les Nantais. Direction maintenant Bouguenais, à Port Lavigne. Ici, c’est Sarah Sze qui a réalisé au cœur de ce domaine naturel, The Settlers (Les Colons) où trois arbres sont colonisés par un ensemble de sculptures. Ours, jaguars ou singes viennent former un paysage improbable. Plus loin, à Saint-Jean-de-Boiseau, c’est au Château de Pé que l’artiste Jeppe Hein prend le spectateur à contre-pied avec l’installation Did I Miss Something? (Ai-Je Raté Quelque Chose ?). Asseyez-vous sur un banc et regardez cette proposition qui relève de la sculpture minimaliste interactive. Dans l’enceinte du Château, ce sont des chambres d’artistes qui sont à découvrir mais, pour cela, il vous faudra réserver votre nuit ! On pousse jusqu’au Pellerin, au canal de la Martinière pour découvrir Misconceivable (Méconcevable) d’Erwin Wurm. Incontestablement l’une des œuvres les plus marquantes de ce voyage, cette sculpture défie les règles de l’apesanteur. On poursuit notre périple en s’approchant de la mer… Point d’arrêt à Paimbœuf pour une petite balade si le soleil est de retour. L’artiste-architecte-paysagiste Kinya Maruyama nous offre une promenade dans Le Jardin Étoilé. Non loin de là, à Saint-Brévin-les-Pins, au niveau de la pointe de Mindin qui se situe à l’embouchure de l’estuaire, le Serpent d’Océan de Huang Yong Ping n’attend que vous pour révéler sa démesure. Finie la rive sud, maintenant vous pouvez prendre la rive nord (à contre-courant) ou descendre plus bas, vers Pornic ou la Vendée.

Parcours 2 : le nord entre paysages naturels et industriels !
Temps de trajet estimé : 1h05 aller
Attention, si vous êtes attentif, vous risquez de voir surgir un animal industriel de ces tubes rouges qui sortent du fleuve. C’est l’œuvre Serpentine Rouge de Jimmie Durham, un artiste d’origine Cherokee, qu’on trouve à Indre, proche de l’embarcadère du bac… Nul besoin de faire un effort d’imagination avec La Maison Dans La Loire. Jean-Luc Courcoult, l’homme du Royal de Luxe, nous a mâché le travail en réalisant cette maison improbable et poétique que l’on découvre à Couëron. On poursuit notre chemin sans s’arrêter sur Les Sémaphores de Vincent Mauger puisqu’il vous faudrait faire une longue balade à pied. Ce sera donc pour un autre jour. Direction Cordemais et la Villa Cheminée de Tatzu Nishi. Si on peut la louer pour la nuit, on peut aussi la regarder et trouver la meilleure perspective pour une photo collée/collée avec l’impressionnante centrale électrique qui se situe non loin de là. À Lavau-sur-Loire, c’est L’Observatoire de Tadashi Kawamata qui nous ouvre les yeux sur un paysage à la fois sauvage et industriel en pleine zone marécageuse. Heureusement, un aménagement nous permet d’y accéder sans cradosser nos bottes ! Point de chute, Saint-Nazaire et ses nombreux paysages industriels. C’est ici que Felice Varini a posé son anamorphose Suite de Triangles, visible assemblée depuis la terrasse panoramique de l’écluse fortifiée, proche de la célèbre base sous-marine.

Vous pensez avoir tout vu ? Oh que non ! Il vous reste plein de choses à découvrir alors on vous laisse faire votre propre parcours.

*LES ADRESSES ET +*
Parcours 1 : accessible toute l’année.
→  Le Pendule, proche de la rue Raphaël Lancelot à Rezé.
→  The Settlers (Les Colons), rue des Pêcheurs à Bouguenais (environ 15 mn de marche du parking).
→  Did I Miss Something?, rue de l’Égalité à Saint-Jean-de-Boiseau.
→  Misconceivable, écluse du canal de la Martinière à Le Pellerin.
→  Le Jardin Étoilé, quai Edmond Libert à Paimbœuf.
→  Serpent d’Océan, pointe de Mindin à Saint-Brévin-les-Pins.
Parcours 2 : accessible toute l’année.
→  Serpentine Rouge, 24 quai Victor Boquien à Indre.
→  Villa Cheminée, quai Emile Paraf à Couëron.
→  L’Observatoire, à Lavau-sur-Loire.
→  Suite de Triangles, avenue de la Forme, Écluse à Saint-Nazaire.

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

PARCOURS POUR VOYAGER À NANTES : À PIED OU EN POUSSETTE

Publié le 16 juillet 2020
Spécialement conçu pour ceux qui préfèrent marcher, voici deux parcours exclusivement nantais. Le premier, plus soft, laisse une grande place aux jeux d’enfants, ta...

PARCOURS POUR VOYAGER À NANTES : À VÉLO OU EN TROTTINETTE

Publié le 17 juillet 2020
On se fait un peu plus de kilomètres ? Vous êtes de ceux qui allient sport et culture ? Chapeau ! Mais vous ne couperez pas à l’apéro… parole de bigresse. Deux...