28
octobre
2019

PARENTALITÉ POSITIVE : LE BIGRO TROTTOIR

Bondissant dans cette rentrée 2019 tel un kangourou endiablé, Claire Loup arpente une fois de plus les rues de Nantes pour un micro-trottoir tout frais qui questionne cette fois-ci le rapport que chacun d’entre nous entretient avec l’éducation positive/bienveillante, de plus en plus en vogue. La question est simple : « L’éducation positive, ça vous évoque quoi ? »

Anouar, 48 ans, télé-consultant

Alors je ne connais pas vraiment la théorie mais au vu de ce que j’en comprends, j’en applique sûrement quelques préceptes puisque la non-violence, je l’applique et j’y crois. La bienveillance je l’applique aussi. Par contre je ne suis pas pour uniquement flatter ou n’aller que dans le sens de l’enfant.

 

Deborah, 38 ans, infirmière libérale

C’est par le biais de l’institutrice de CE1 de mon fils que j’ai eu un aperçu réel de ce que c’était que la liberté accordée à l’enfant, le sens des responsabilités et l’autonomie d’apprentissage. Ça lui a fait beaucoup de bien. Mais je pense que ça peut déstabiliser certains enfants.

 

Violaine, 68 ans, retraitée

Je préfère la notion d’éducation empathique à celle d’éducation positive, que je n’aime pas trop. Écouter les enfants, les laisser parler, c’est important. Quand j’étais petite, on ne devait pas laisser sortir ses émotions ; ça a évolué dans le bon sens.

 

Pierre, 37 ans, juriste

À mon sens, l’éducation positive et bienveillante c’est l’idéal vers lequel il faut tendre mais qu’en pratique on a souvent du mal à atteindre.

 

Noémie, 40 ans, coordinatrice d’association

On n’a pas toujours le temps ou la patience de s’y atteler mais heureusement nos enfants ne nous en tiennent pas rigueur.  Si on leur explique et que tout le monde apprend à exprimer ses émotions, ils peuvent comprendre eux-aussi qu’on soit en colère ou fatigué…

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

PARENTALITÉ POSITIVE, BILLET D’HUMEUR

Publié le 28 octobre 2019
Écrire un papier sur l’éducation positive et bienveillante fin août, après trois semaines passées avec la marmaille ses enfants, c’est comme devoir vanter les qu...

PARENTALITÉ POSITIVE : BIENVENUE EN ENFER ?

Publié le 28 octobre 2019
Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste, spécialisée dans les questions de l’enfance et de la famille, fondatrice du lieu d’accueil et d’é...

PARENTALITÉ POSITIVE : BOÎTE À OUTILS !

Publié le 28 octobre 2019
Pour conclure ce dossier, nous avons pensé que ce site « ressources » et ces deux événements pourraient être utiles à tous ceux qui se posent des questions. ...

ENFANCE DE L’ART

Publié le 9 octobre 2019
De ses illustrations aux traits colorés et naïfs, Claire Péron, alias Clerpée, a pensé des jeux pour enfants, teintés d’éducation positive. Attentive au progress...