19
novembre
2019

QUI C’EST LA POUBELLE ?

Article du dossier :
"POUBELLE LA VIE !"

Écrire un billet sur le tri, c’est moyennement racoleur. L’agence de pub Liner avait tenté le coup avec sa campagne « Fais-moi trier » et 12 déclinaisons du kamasutri. Alors cette capote ? Poubelle bleue, compost ? La vie est affaire de choix et quiconque s’est déjà retrouvé perplexe avec son emballage de sandwich maculé de mayo face à une poubelle jaune saura de quoi je parle. 

À Noël, le sujet devient carrément bouillant avec l’orgie consommatrice qui se profile. Tentez d’expliquer à vos ados qui ont couru manifester pour le climat que cette année vos cadeaux de Noël seront home made, vous verrez leur fibre écolo se faire la malle illico. Pourtant, on le sait, si on ne change rien, on va droit dans l’iceberg (sauf qu’il aura fondu). Sans avoir un poster de Pierre Rabi dans son salon, on se doute bien que toute cette consommation ça craint. Pour reverdir mon karma, j’ai décidé de me transformer en ayatollah du tri. C’est parti kiki !

Pour commencer, petit coup d’œil au fascicule distribué par Nantes Métropole où je découvre la règle des 5R, soit : 1/Refuser. Ok, on dit non aux tickets de caisse, on colle un autocollant stop pub sur la boîte à lettres, on pense à prendre son tote bag pour aller au marché. Fastoche ! 2/ Réduire. Réduire ce dont j’ai besoin en consommant différemment. Ouhlà… je me vois mal aller faire mes courses avec mes bocaux en verre Le Parfait sous le bras et revenir chargée comme une mule dans le tram’. Ah, on peut acheter des sacs en tissu pour transporter ses lentilles et venir remplir ses bouteilles vides de liquide vaisselle ? Là d’accord. 3/ Réutiliser. Mais oui ! Mes caisses de vin ont été recyclées en étagère (j’ai une trèèès grande bibliothèque) et quand j’ébrèche une tasse, j’y plante des boutures : super écolo et totalement instagrammable. 4/ Recycler. J’applique dans les grandes lignes la méthode Marie Kondo pour faire le tri dans mon dressing. Verdict : ce tee shirt des Doors et les robes hippie revival feront de nouvelles heureuses en les déposant dans un des containeurs du Relais. Of course, j’ai tout bien plié et je les ai mis dans un sac propre que j’ai soigneusement fermé. Bye bye les Doors… 5/ Rendre à la terre. Là, il est question de compost. Sur mon balcon, ça risque d’être coton. J’apprends dans ce BIGRE (décidément, quel chouette magazine !) que désormais, les copros’ vont pouvoir s’équiper, dès lors que 5 logements sont partants (voir p.18). Note : penser à inviter les voisins à l’apéro. N’empêche que ça me dit bien, ayant grandi à la campagne, j’ai toujours un pincement au cœur en jetant les épluchures dans le bac bleu.

Opération Noël en vue, je décide de tenter le furoshiki. En gros, il s’agit d’utiliser de jolis tissus carrés pour emballer ses cadeaux, et ça marche pour tout. Double bonus : ça en jette un max’ sous le sapin et en plus, on les réutilise comme on veut. Pour trouver le matos, direction les jolies boutiques de tissu comme Henry et Henriette à Nantes (je lui fais de la pub car sa boutique est exquise ! En plus, elle organise régulièrement des ateliers pour apprendre). Sinon, vous trouverez des tonnes de tutos’ sur le sujet.

Avec tout ça, un petit thé serait le bienvenu. Mais soudain, entre mon sachet et moi, je sens le désamour s’installer. Entre son emballage, le fil, et la petite languette cartonnée, je me dis qu’il relève sans doute à la fois du sac bleu, du jaune et pourquoi pas du compost ? Bon ben en 2020, tout(s) en vrac ! Une résolution comme une autre…

Manuella Unal

PARTAGER CET ARTICLE          
À LIRE AUSSI

LA BELLE VERTE

Publié le 30 août 2020
Préserver la planète par le prisme d’une action citoyenne et positive, tel est le concept vertueux de la World Cleanup Day....

UN WEEK-END PÉTILLANT : PSCHIIIT

Publié le 22 août 2020
Pour retrouver le public après sa fermeture en mars, Stereolux prépare un vent de fraîcheur avec son premier rendez-vous PSCHIIIT. Le temps d’un week-end, les famill...

MONTER LE SON, COUVRIR LA RUMEUR

Publié le 17 août 2020
L’expo qui fait résonner les BPM…...

ELLE EST BONNE LA FRANQUETTE ?

Publié le 17 août 2020
La gourmandise, on entend plus parler que de ça !...